Détoxication et purification naturelles

 
Articles associés – cliquez ici

L’alimentation d’après MykoTroph, Hericium, Polyporus, Coriolus, Shiitake, Pleurotus, Cordyceps, Reishi, Maigrir sainement, les polysaccharides / glycoprotéines  

Activation de la « collecte des ordures » du corps à l’aide des champignons médicinaux

Nous sommes quotidiennement exposés à de nombreuses toxines et impuretés. D’une part ce sont des substances qui sont créées par notre métabolisme physique individuel (les endotoxines), d’autre part ce sont des substances étrangères que nous absorbons de notre environnement (les exotoxines). Quand la « collecte des ordures » du corps et l’élimination des toxines et déchets ne fonctionnent pas correctement, alors nous nous sentons fatigué et apathique, nous avons tendance à l’oubli, à la lassitude, et nos performances sont réduites. Lorsque que la capacité détoxifiante de notre corps est constam­ment perturbée, ce n’est pas seulement notre bien-être général qui en pâtit, mais des mécanismes symptômatiques plus ou moins prononcés et chroniques. Des éruptions cutanées peuvent alors apparaître, un système immunitaire affaibli, des rhumatismes articu­laires aigus, des réactions allergiques ou un perte générale de vitalité seront combinés à un état dépressif.

Capacité de régulation de l’organisme

Si l’organisme est surchargé de toxines, il ne reste pas inactif mais lance des contre-mesures. Il essaye de désamorcer ou éliminer le potentiel de risque toxique. Si cela ne fonctionne pas, alors les toxines sont stockées dans un espace extracellulaire sous forme de dépôts. Se met alors en place un cercle vicieux : plus les toxines sont ingérées, moins le corps ne réussit à être au goût du jour de ses fonction détoxifiantes et avec le temps, c’est un terril de déchets qu’il faudra éliminer. Ce dernier surpassé, les stimuli et les surcharges ne peuvent plus être équilibrés.

Étant donné que tous les systèmes de régulation de l’organisme sont reliés entre eux, ce « terril » met aussi en danger sont ordre naturel très sensible, laissant la place à des maladies chroniques.

« La maladie n’est rien d’autre que l’effort de la nature, qui, pour protéger le malade, s’emploie de toutes ses forces à expulser la matière contaminée. » Cette déclaration de Thomas Sydenham, un médecin anglais du 17ième siècle, souligne combien il est important de ne pas réprimer les réactions de précipitation du corps, mais bien de renforcer le corps dans son exercice de Détoxication. Si un organe ex­cré­teur est incapable d’exercer ses fonctions, les déchets seront détournés vers une autre organe de sortie. Si on bloque la déviation à l’aide de moyen combattant les symptômes, alors les déchets trouveront une alternative et se dirigeront vers un autre organe, ce qui s’exprimera là par de nouveaux troubles.

Des détoxifiants naturels –

Les champignons médicinaux revitalisent et purifient tout naturellement

Les champignons médicinaux possèdent un large éventail de bienfaits thérapeutiques scientifiquement prouvés. Leur effet positif en traitement ou prévention santé s’explique par une grande variété de substances alimentaires physiologiques et de substances impor­tan­tes en pharmacologie. Les éléments les plus importants des champignons médicinaux sont leurs glycoprotéines et ß-glycanes (composant des protéoglycanes) ainsi que leurs triterpènes.

Les glyconutriments, les « sucres guérisseurs »

Quand on parle de « sucre », on pense forcément au sucre raffiné, mais le sucre n’est pas toujours ce sucre ! Les « sucres essentiels » contenus dans les champignons médicinaux, qu’on appelle aussi les glyconutriments, jouent un rôle important dans la collaboration avec nos fonctions corporelles. Dans le reishi par exemple on trouve des glycoprotéines qui contiennent du glucose, du galactose, du mannose et des traces de xylose et du fucose. Il est primordial de savoir quelles sont les fonctions variées et rôles que jouent ces « sucres essen­tiels ». Ils sont impliqués massivement dans le renouveau des tissus et les interactions intelligentes entre les cellules. Ils sont aussi né­cess­aires à la production de cytokines et pour le contrôle de l’inflammation, la baisse de la glycémie et des niveaux de triglycérides, de l’inhibition d’allergies et tumeurs ainsi que de jouer un rôle significatif dans la stimulation de la mémoire et des capacités d’appren­tissage. Tout à fait généralement, ces sucres sont les fournisseurs officiels de notre organisme en énergie.

Soutenir les organes excréteurs

Certains champignons ont un lien particulier à un organe en particulier. On peut donc les utiliser afin de renforcer tout spécialement dans leur fonction, les reins, le foie, les poumons, les intestins et le système lymphatique. Ce n’est que lorsque nos organes excréteurs fonctionnent correctement qu’est possible l’élimination des toxines.

Le reishi, en latin Ganoderma lucidum, a une relation étroite au foie. Ce dernier étant le laboratoire central du métabolisme principale­ment responsable de la détoxication. Le foie est aussi l’instance du contrôle et traitement de la plupart des substances que le corps doit rendre inoffensives ou dont il a besoin pour créer ses propres substances. Les substances naturelles que l’on trouve dans le reishi, ren­for­cent le foie afin qu’il puisse effectuer son travail correctement. En ce qui concerne les activités hépatoprotectives du reishi, c’est tout particulièrement l’acide ganodérique R qui est significatif. Utilisez le contre la fatigue, l’apathie, le manque d’énergie et le syndrome de fatigue chronique (CFS), car la fatigue chronique est le signal de troubles hépatiques. Il agit aussi comme purificateur pour le sang et en­courage l’excrétion des toxies liposolubles.

Le champignon hericium erinaceus encourage grâce à sa teneur en érinacine E, la structuration saine de la muqueuse gastrique et in­testinale. Il aide ainsi à la détoxication à travers le tractus digestif et diminue une éventuelle perméabilité de la paroi intestinale.

Avec la réparation de la muqueuse intestinale, la barrière de protection qui est chargée d’assurer qu’aucune toxine, micro-organisme ou métabolite pathologique ne pénètrent dans le corps, est elle aussi reconstruite. Le champignon médicinal hericium est aussi intéressant en cas de d’intolérances alimentaires ou encore de troubles de la flore intestinale après un traitement antibiotique. Un milieu intestinal sain est important pour tout l’organisme, l’hericium devrait être présent au cours d’un traitement de base, et un apport combiné avec le pleurotus ostreatus s’est avéré très recommandable. Le champignon médicinal pleurotus a un effet prébiotique, soutenant le corps à recoloniser la muqueuse avec les cultures bactériales vitales, aidant ainsi à reconstruire la microflore intestinale.

L’expérience de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) montre, que le polyporus umbellatus est étroitement lié au système lympha­tique. Il a un effet déshydratant et active la circulation lymphatique. Compte tenu de la forte pollution environnementale de nos jours c’est particulièrement important, car un système lymphatique en difficulté trouble les processus de Détoxication du corps considér­able­ment. Afin de soutenir le système fluidique lors d’un traitement détoxifiant, pensez toujours à ce champignon. En cas d’inflammation aussi, apparaissent souvent des gonflements lymphatiques qui nous informent que le système lymphatique est en difficulté. Des toxines dissoutes ne servent à rien, si même le transport ne peut en être assuré, la Détoxication débute seulement après que le trouble du drainage est été éliminé.

Des études ont prouvé que grâce aux talents des champignons comme le shiitake, le reishi et le coriolus augmentent la synthèse du glutathion dans l’organisme et maximisent ainsi le potentiel du corps à la Détoxication. Le glutathion se retrouve dans la plupart des cellules et agit comme une substance antioxydante qui supporte les activités de la Vitamine C et E, qui sont des piégeurs de radicaux. Lors de la Détoxication le glutathion joue un rôle important, il lie les toxines comme les métaux lourds, les solvants et les pesticides, puis il les transforme de manière à ce que l’urine ou la bile puissent les excréter.

Pensons aussi que les organes d’élimination peuvent être surmenés par une consommation accrue d’aliments acides. Les excès d’acides sont cependant intégrés dans le tissu conjonctif et le tissu péri-articulaire. Ceci se manifeste alors par exemple avec des contractions, des troubles rhumatismaux ou bien la goutte. Dans la pratique c’est le shiitake que nous vous conseillons tout particulièrement.

Le cordyceps de son côté favorise l’excrétion par les reins des toxines solubles dans l’eau. Il prend en charge la fonction rénale et est considéré comme une source d’énergie pour le corps et l’esprit. De plus, il aide à accélérer la régénération, stimule le système immuni­taire et agit aussi comme stimulant sexuel comme un aphrodisiaque naturel. Les performances sportives sont également augmentées par le cordyceps alors qu’il régénère après les efforts. Il est chez les sportifs un peu une botte secrète pour augmenter leurs perfor­mances. Pour les exercices du système aérobie c’est avec l’aide du cordyceps et aussi du reishi que l’on augmente l’expiration de CO2. La détoxication se fait alors par les poumons, et c’est une prévention contre l’acidose.

La poudre médicinale de champignon entier contient tous les enzymes nécessaires à la Détoxication

Les champignons médicinaux contiennent – et c’est unique – à la fois tous les enzymes nécessaires pour la phase I mais aussi pour la phase II de la Détoxication, il aident donc notre propre système de Détoxication. Ceci est très significatif car durant la phase I, les toxines sont d’abord séparées pour être ensuite converties durant la phase II dans une forme qu’il sera possible d’excréter. Il est donc à portée de main d’effectuer un Détoxication efficace à l’aide de la poudre médicinale de champignons entiers, en ayant à disposition tous les enzymes nécessaires aux deux phases. Il est également important de savoir, qu’il faut utiliser uniquement  la poudre de champignon qui a été exposée pendant son processus de préparation à des températures d’un maximum de 40° C, car en cas de températures trop élevées, comme pour la fabrication d’extrait, presque tous les enzymes sont détruits.

Même la Vitamine B et les acides aminés jouent un rôle important pour la destruction des toxines et impuretés. Les champignons médicinaux contiennent tous les acides aminés essentiels et sont riches en Vitamines B, d’où leur rôle thérapeutique non négligeable sous cet aspect ci.

Le complexe en Vitamine B naturelle 100% végétal en combinaison avec le fait de contenir les huit Vitamines B est tout à fait précieux et se retrouve chez le champignon médicinal pleurotus.

Conclusion

Le fait de soutenir les performances détoxifiantes de notre corps avec les champignons médicinaux prépare le terrain pour une bonne santé et le bien-être des uns et des autres. Il est très important de donner du temps au corps pour se purifier, de faire de l’exercice et de beaucoup boire. Les maladies ne sont pas que des coups du destin, c’est notre façon de vivre qui en est principalement responsable !

Sources

  • Pies, Josef - Heilende Zucker: Gesund durch Glykonährstoffe ; VAK Verlags GmbH, Auflg. 2007
  • Bianchi, Ivo, Prof. Dr. med - Moderne Mykotherapie , Hinkel Druck, 2008
  • Vasey, Christopher - Détoxication optimale ; Heyne Verlag, 1997
  • Heine, Hartmut - Lehrbuch der biologischen Medizin: Grundregulation und Extrazelluläre Matrix ; Hippokrates-Verlag, 1997
  • Pischinger, Alfred - Das System der Grundregulation: Grundlagen einer ganzheitsbiologischen Medizin ; Karl F. Haug Fachbuchverlag

Remarque

Les effets décrits reposent sur la prise de poudre de champignon médicinal, fabriquée à partir de champignons entiers. Demandez conseil à votre thérapeute avant de commencer votre traitement.