Hericium

Hericium

Barbe de satyre – La membrane muqueuse de l’estomac et de l’intestin jouent un rôle central dans le système immunitaire. L’héricium la renforce.

L’hericium est important pour le renforcement de la muqueuse intestinale et de l’estomac qui agit comme barrière protectrice contre les toxines environnementales. Les substances allergènes qui se trouvent dans les aliments, ne peuvent alors plus passer si facilement à travers la paroi intestinale. C’est un fait non négligeable en cas d’intolérances alimentaires, pour tous les types d’allergies, de maladies de peau comme la dermatite atopique et en cas plus général de faiblesse du système immunitaire.

La muqueuse intestinale a une forte influence sur la stabilisation, la régulation et le développement du système immunitaire : c’est là que se forment les cellules de défense, qui ne restent pas uniquement dans l’intestin, mais se propagent aussi à travers la circulation sanguine.

« Qui a jamais des brûlures d’estomac sait ce que j’ai pu souffrir. En outre, la prise constante d’antiacides a nuit à mon foie.  Très peu de temps après avoir commencé le traitement de gélules du champignon hericium, j’allais déjà beaucoup mieux. Je ne souffre depuis, ni de douleurs stomacales, ni d’aucun problème d’œsophage. » K. B.

L’hericium est un calmant et anti-inflammatoire des muqueuses gastrique et intestinale et il aide par ce fait à combattre les gastrites, reflux, brûlures d’estomac et autres hyperacidités. L’héricium peut également opérer un effet positif sur les maladies chroniques in­flammatoires de l’intestin comme la colite ulcéreuse ou la maladie de Crohn.

Ses bienfaits anti tumoraux se montrent particulièrement efficaces en cas de sarcome 180, cancer de l’estomac, cancer du colon et cancer de l’œsophage. Ce champignon aide aussi à contrecarrer les dommages sur les muqueuses dues à la chimio et à la radiothérapie en renforçant et calmant les muqueuses.

L’hericium est un tonique pour les nerfs : son utilisation est positive contre l’anxiété, le stress, l’agitation, l’insomnie et les troubles de la mémoire. C’est avant tout lorsque le stress frappe le tube digestif en dyspepsie ou irritation du colon qu’il agit comme un équilibrant et un calmant.

Des études ont démontré que l’hericium stimule le facteur de croissance des nerfs (NGF) grâce à ses composants l’hericenon et l’érinacine (un diterpénoïde). Ceci est très significatif lorsqu’il s’agit de la régénération des nerfs. La myéline se reconstruit avec l’aide du NGF, et est alors en mesure de nourrir et protéger les cellules nerveuses. Ce traitement est spécialement conseillé en cas de lésions nerveuses périphériques dues à un traumatisme ou des problèmes de processus métabolique, mais aussi en cas de troubles du système nerveux central après un AVC, un traumatisme ou encore en cas d ‘Alzheimer ou de démence. Le NGF régule aussi les réponses immuni­taires TH 1-/TH 2 dans le système nerveux central. Ceci est très profitable lorsque le processus auto-immun dans le système nerveux central, comme par exemple en cas de sclérose en plaques. Un polysaccharide spécifique de l’hericium encourage également la différen­ciation neuronale et la survie des neurones.

Compilation des effets prouvés au cours d’études

  • Les polysaccharides contenus dans le champignons ont un effet anti-tumoral.

  • La production du facteur de croissance nerveuse est augmentée. Il s’en suit une régénération des nerfs périphériques en cas de maladies neuronales dégénératives.

Domaines d’intervention dans la médecine traditionnelle chinoise

  • Maladies de l’estomac.

  • Tumeurs du tractus digestif.

Sources

  • Takashi Mizuno et al. - Antitumor-active Polysaccharides Isolated from the Fruiting Body of Hericium erinaceum, an Edible and Medicinal Mushroom Called yamabushitake or houtou. ; Biosci. Biotech. Biochem., 56 (2), 347-348, 1992
  • Hiromichi Kenmoku et al. - Érinacinee Q, a New Érinacinee from Hericium erinaceum, and its Biosynthetic Route to Érinacinee C in the Basidiomycete; Biosci. ; Biotech. Biochem., 66(3), 571-575, 2002
  • Eun Woo Lee et al. - Two Novel Diterpenoids, Érinacinees H and I from the Mycelia of Hericium erinaceum; Biosci. ; Biotech. Biochem.; 64(11), 2402-2405, 2000
  • Stamets, P. - MycoMedicinals: An Informational Treatise on Mushrooms ; Myco Media, 2002
  • Prof. Dr. med. Ivo Bianchi - Moderne Mykotherapie ; Hinckel Druck, 2008
  • Kawagishia, H. et al. - Anti-Dementia Effects of a low polarity fraction extracted from Hericium Erinaceum ; Japan
  • Wong K. et al. - Functional Recovery Enhancement Following Injury to Rodent Peroneal Nerve by Lion´s Mane Mushroom Hericium erinaceus. ; University of Malaya, Malaysia

Remarque

Les effets décrits reposent sur la prise de poudre de champignon médicinal, fabriquée à partir de champignons entiers. Demandez conseil à votre thérapeute avant de commencer votre traitement.