Les champignons sont ma vie : ma victoire personnelle

 

Franz Schmaus

L’histoire de MykoTroph, institut pour la médecine de l’alimentation et la mycothérapie basé dans la région de la Hesse à Limeshain-Rommelhausen dont je suis également le fondateur et président, est aussi très étroitement liée à l’histoire de ma vie personnelle ainsi que de ma réussite.

En 1997, le diagnostique de leucémie que mon médecin prononça eu sur moi l’effet d’un coup de massue. C’est pendant cette période très difficile que je me souvins des enseignements communiqués lors des conférences de Taipei et Tokyo en 1974 à propos du pouvoir de guérison de certains champignons. Ces derniers concluaient que l’usage de champignons médicinaux régulait de manière durable le système immunitaire du corps. C’est ainsi que je me mangeais durant ma maladie, ce, en parallèle au traitement médical conventionnel, le champignon d’Asie le plus sacré et communément cultivé depuis des milliers d’années; le Shiitake. Je suivi le traitement tout d’abord en ingérant le champignon cru, puis plus tard séché et en gélules de poudre. Très rapidement mes hémogrammes se normalisaient et je résistais à la chimiothérapie sans pour autant souffrir des habituels et insupportables effets secondaires. Deux ans plus tard, j’étais en parfaite santé.

Cette réussite personnelle et le dépassement de mon cancer me donnèrent des ailes et depuis 1998, je me dédie entièrement à la médecine de l’alimentation et à la mycothérapie, car je souhaite aussi mettre à disposition des occidentaux ce savoir sur les effets salutaires des champignons médicinaux. Début 2003, je fondais l’institut MykoTroph pour la médecine de l’alimentation et la mycothérapie, qui révèle à toute personne intéressée comment rester en bonne santé ou bien guérir avec l’aide des champignons médicinaux. Il est possible de prendre rendez-vous pour une consultation à l’institut MykoTroph ou bien de se faire conseiller gratuitement par téléphone au numéro suivant : 0049 6047 / 988530. Nous organisons également une fois par an à l’institut les journées alimentation et guérison. À cette occasion, des conférences sur les dernières découvertes en matière de mycothérapie y sont tenues.

Une approche holistique de la guérison

Je me considère aujourd’hui comme une preuve vivante de la combinaison positive entre la médecine occidentale et la médecine naturelle originaire d’extrême orient. Je suis intimement convaincu des bienfaits d’au moins une bonne douzaine de types de champignons, qui font partie intégrante de l’art de guérir en Asie depuis des générations. En cela il y a deux aspects qui sont au premier plan : la mycothérapie est une méthode de guérison holistique, qui place toujours l’homme en son entier, et non pas la maladie, au centre. En plus du soulagement des symptômes, elle vise principalement à éliminer les causes de la maladie.

4000 ans d’expérience et des milliers de traitements réussis

La preuve ne se limite toutefois pas uniquement à ma guérison. Issu de ma réussite, l’institut a entre-temps été témoin de petits et grands miracles accomplis chez des milliers de personnes. Nous évaluons aussi constamment les études internationales concernant la mycothérapie. Les différents effets curatifs des champignons sont aujourd’hui prouvés scientifiquement. Tout ceci n’est pas étonnant vu qu’il s’agit là d’un savoir qui s’appuie sur plus de 4000 ans d’expérience de la médecine chinoise traditionnelle, tout particulièrement la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Là-bas, les champignons sont utilisés avec succès en traitement de nombreuses souffrances et aussi de maladies graves.

Une vraie vocation

Collecter toutes ces informations, les évaluer et mettre à disposition de ceux qui ont besoin d’aide ; là est la mission de mon institut. Il est de notre devoir de faire ressortir au grand jour ce savoir ancestral trop longtemps disparu. Nous savons quel champignon aide au mieux contre le diabète, l’hypertension, les allergies, un taux de cholestérol trop élevé, les problèmes de prostate, les maladies auto-immunes, les problèmes du système disgestif, les maladies hépatiques ou des reins et encore de nombreux autres maux.

De cette vocation a vu le jour l’un des instituts de mycothérapie les plus importants d’Europe. En parallèle aux recherches et évaluations scientifiques des propriétés curatives des champignons, l’institut se donne deux autres fonctions. D’une part nous formons en continu des naturopathes, guérisseurs animaliers, médecins et vétérinaires à la mycothérapie (mycothérapeutes). Demandez la liste des thérapeutes travaillant avec les champignons médicinaux en appelant au 0049 (0)6047 / 988-530 ou bien sur notre site internet www.HeilenmitPilzen.de. D’autre part toute mon équipe et moi même sommes à votre disposition pour une consultation gratuite par téléphone concernant la guérison par les champignons. De plus, vous pouvez aussi prendre rendez-vous pour une consultation directement à l’institut. Pour en savoir plus sur la mycothérapie il y a aussi notre site web www.HeilenmitPilzen.de.

Champignons guérisseurs et fortifiants – la renaissance d’un savoir ancien et presque oublié

Les Européens ont au cours des derniers siècles presque entièrement délaissé les précieuses connaissances de la médecine naturelle.

Un nombre important de connaissances sont concernant les effets bénéfiques des plantes, écorces, fleurs et champignons qui sont très utiles aux hommes et animaux presque totalement tombées dans l’oubli. Dans d’autres régions de la planète au contraire les trésors de la naturopathie ont été estimés, protégés, et on les utilise encore aujourd’hui. On néglige trop souvent le fait que les hommes sont capables de créer des médicaments de synthèse efficaces uniquement depuis environs 100 ans. Avant cela il n’y avait que la pharmacie Nature. Les experts de cette pharmacie les plus importants comptent parmi eux Hildegard von Bingen ainsi que le grand maître Sebastian Kneipp, qui nous a transmis ce message : « La nature nous offre tout ce dont nous avons besoin pour rester en bonne santé. Pourquoi l’oublions-nous si souvent ? » Même si je ne crois pas aux miracles, je sais que la médecine conventionnelle traite les symptômes des maladies alors que la médecine naturelle en combat les causes. La juste association des deux enseignements est totalement bénéfique.