L’hypertension artérielle

Une menace rampante pour les vaisseaux

Les maladies cardiovasculaires font toujours et encore parties des maladies les plus courantes à ce jour. Les estimations les donnent pour responsables de près de la moitié de tous les décès en Allemagne dont l’origine est liée à l’hypertension artérielle, soit plus de 400000 cas de décès par an. D’après les données de l’institut Robert Koch de Berlin, un adulte sur deux âgé entre 35 et 64 ans aurait une pression artérielle de plus de 140 à 90, ceci ayant valeur de seuil d’intervention. Etant donné que plusieurs mécanismes sont responsables de la régulation de la pression sanguine, une perturbation est vite arrivée. La cause peut être une mauvaise alimentation, un surpoids, un manque d’exercice, le tabagisme et l’abus d’alcool, le stress ou des troubles hormonaux, ou encore il est possible qu’elles soient conditionnées de manière épigénétique.

« Je n’avais pas une hypertension réglable. Depuis environ neuf mois, je prends deux gélules de poudre de champignon maitake par jour. Ma tension artérielle est maintenant nomale. Je n’ai plus de problème. C’est du bien-être pur. » Monsieur W. H. de Rodenbach

Les champignons médicinaux réduisent tout naturellement la pression artérielle

En plus d’une évolution malsaine de nos habitudes de vie, la réduction de poids comme d’exercice et de détente, les champignons médicinaux présentent une possibilité de traitement holistique efficace en cas d’hypertension. Les champignons médicinaux sont en mesure de réduire ou même éliminer les différentes causes et symptômes de l’hypertension et les maladies connexes telles que le diabète, un taux élevé de lipides ou encore l’artériosclérose.

En fonction de la gravité et de l’évolution de l’hypertension, différents champignons médicinaux seront utilisés pour accompagner le traitement.

« Je souffrais d’hypertension artérielle depuis mes 18 ans. On n’a jamais trouvé la cause de mes maux. Pendant très longtemps j’ai pris des bêta-bloquants et depuis 1993 des produits orthomoléculaires. C’est plus tard que je pris des champignons médicinaux. L’effet était phénoménal. Il y a eu des changements positifs immédiats et aujourd’hui j’ai tout sous contrôle. » Madame V. W. d’Oberschlettenbach

Une pression systolique élevée constamment

Si la pression systolique dépasse sur une période prolongée une valeur de 140 mmHG, on parle d’hypertonie (haute pression sanguine). Soyez conscient cependant que chaque personne à sa propre pression sanguine personnelle, soit la pression artérielle correspondant à son état de bien-être. 

Si le taux de HDL est trop bas (<60 mg/dl, soit. 1,5 mmol/l), le minimum vital peut être alors ingéré soit à travers l’alimentation, syn­thé­tisé par le foie ou bien les cellules abîmées de cholestérol qui ne sont plus en mesure d’être transportées de nouveau vers le foie. Les conséquences sont des dépôts vasculaires (artériosclérose) et des plaques. Les vaisseaux se contractent et la pression sanguine aug­mente. Dans ces cas, le shiitake et le pleurote sont d’une grande importance thérapeutique, vu que d’une part ils aident à réduire le taux de cholestérol total et d’autre part, ils augmentent le taux d’HDL. Si le taux de HDL est au dessus de 60 mg/dl, donc. 1,5 mmol/l, les plaques peuvent de nouveau être démontées et la pression sanguine peut alors se réguler. Indirectement nous voyons là aussi un effet indirect sur les maladies cardiovasculaires.

Afin de diminuer le risque de thrombose et de formation de plaques, nous vous conseillons en plus un traitement à l’auricularia (oreille de Judas). Il améliore les propriétés de fluidité du sang, ce qui est décisif contre l’adhésion des plaquettes de sang. Les troubles circulatoires et caillots de sang peuvent être évités. D’après les études, l’auricularia aide à baisser le taux de cholestérol total ainsi que celui des triglycérides.

« Je n’ai plus besoin de prendre de bêtabloquants » déclarait Madame E.-M. D. d’Idstein concernant l’effet des champignons médicinaux sur son hypertension.

En cas de maladie cardiovasculaire de type diabétique, les lipides sanguins (triglycérides) augmentent. Il s’agit de prêter attention à réduire l’apport en glucides dans l’alimentation.

Si les taux de triglycérides sont supérieurs à 150 mg/dl, ou 1,7 mmol/l, le maitake aidera à améliorer la métabolisation décès lipides. Ainsi il amène à ce que les plaques tant redoutées, puissent être dégradées. En particulier concernant un diabète de type II le maitake améliore également les capacités du corps à reconnaître le sucre et le stocker dans les cellules. Le taux de sucre dans le corps diminue alors. En régulant à la fois la glycémie et les niveaux lipidiques, le maitake évite d’endommager les vaisseaux et diminue la pression sanguine. On a pu constater que le maitake après plusieurs mois de traitement régulier diminuait aussi le taux de cholestérol total et empêchait ainsi la baisse du bon cholestérol HDL.

Si l’hypertension est due à un syndrome métabolique (surpoids), c’est le signe d’un futur diabète. Dans ce cas nous recommandons la combinaison des champignons médicinaux maitake, coprinus (coprin chevelu) et auricularia avec du jus de figue de Barbarie appelé aussi jus de nopal. En parallèle au maitake, le reishi (ganoderme luisant) détient des propriétés anti cholestérol.

En cas d’un taux trop élevé d’homocystéine (> 8 .mol/l) c’est au pleurote qu’il faut faire appel, étant donné qu’il contient les importantes Vitamines B12 et B6 ainsi que de l’acide folique, tous importants pour la régulation de l’homocystéine. Si le taux d’homocystéine est supérieur à 14 mmol/L il est conseillé de compléter le traitement avec une composition de pleurote et Vitamine B. Un haut niveau d’homocystéine augmente le risque de déclencher une thrombose. C’est dans ce cas, l’auricularia qu’il vous faut utiliser de part ses propriétés fluidifiantes pour le sang, améliorant ainsi l’état général.

Madame M. d’Augsburg souffrait d’hypertension. Grâce à un traitement à base de poudre de champignon son état de santé s’améliora considérablement en l’espace de quatre mois. « Le niveau de ma pression sanguine est maintenant entre 110 sur 70 et maximum 130 sur 80. »

La pression artérielle est fluctuante

La pression artérielle n’est pas une valeur fixe et est soumise à des variations en fonction des situations et de la charge qu’elles peuvent représenter. Les efforts physiques, le stress ou les soucis psychiques la font monter. Les fluctuations modérées du quotidien sont donc tout à fait normales. Mais si la pression fluctue fortement et ce pendant des périodes plus longues et en dehors de la norme, c’est au reishi qu’il faut faire appel. Ce champignon provoque une saturation en oxygène du sang, ce qui a un effet positif sur l’activité cardiaque. Il a également un effet équilibrant sur le système nerveux, de sorte que les fluctuations végétatives de la pression sont captées et normalisées. On recommande un traitement en combinaison avec l’auricularia en cas de pression sanguine vu sa capacité à améliorer la fluidité sanguine.

Madame A. R. de Langenselbold nous parle de ses problèmes liés à la ménopause : « Les champignons ont agit relativement vite. Les étourdissements et problèmes cardiaques ont fortement diminués. »

Si vous souffrez en plus de troubles dans la région de l’estomac, comme des maux d’estomac, des brûlures d’estomac, et autres gas­trites, nous vous recommandons un traitement à l’hericium (barbe de satyre) en complément. Il est très efficace en cas d’hypertension artérielle due à des troubles du système nerveux végétatif. Il stimule la production des facteurs de croissance des nerfs et peut ainsi prévenir ou équilibrer l’agitation intérieure.

Une pression artérielle diastolique élevée

Lorsque les taux sont majoritairement bas, il existe une tendance aux œdèmes et congestions lymphatiques. Dans ce cas, la médecine conventionnelle préconise et prescrit des cachets diurétiques pour réduire la trop grande quantité de sang et pour soulager le cœur. Ces diurétiques en plus d’éliminer le surplus d’eau, éliminent des sels de potassium importants pour le corps et ceci mène à l’arythmie cardi­aque et à une augmentation de la pression sanguine. Le polyporus (polypore en ombelle) est d’une grande aide par ses propriétés diuré­tiques. Au contraire de la plupart des médicaments prévus à cet effet, il ne mène pas à la perte des précieux sels de potassium. Le poly­porus renforce également le cœur et réduit le volume du sang lorsqu’il est trop élevé.

Si l’hypertension est liée à un épuisement plus général et couplée à des mains froides, des pieds froids et / ou le bout du nez froid, ou bien encore associée à des troubles émotionnels, la médecine traditionnelle chinoise reconnaît en ces symptômes un affaiblissement des reins, qui sont sensés stocker notre énergie vitale. Dans ce cas, le cordyceps est le champignon médicinal qui est le plus efficace. Ce champignon médicinal a un lien très fort avec les reins et renforce leur force vitale. Il régule également la production d’hormones des glandes surrénales. De cette manière, des vaisseaux trop étroits sont en mesure de s’élargir de nouveau et la pression sanguine de diminuer.

Remarque

Les effets décrits reposent sur la prise de poudre de champignon médicinal, fabriquée à partir de champignons entiers. Demandez conseil à votre thérapeute avant de commencer votre traitement.