Pleurotus ostreatus

Pleurotus

Pleurote en huître – Ce pleurote détend les muscles, les tendons et les articulations. Il est un fournisseur important en Vitamine B et réduit le taux d’homocystéine dans le sang.

Le pleurote est riche en Vitamines du complexe B telles que la B1 (thiamine), la B2 (riboflavine), la B5 (niacine), B6 (pyridoxine), B7 (biotine) et la B12 (cobalamine).  Il contient également de l’acide folique, et des Vitamines C et D (calciférol). Un quart de la matière sèche est constituée de protéines et contient tous les acides aminés essentiels.

Les Vitamines B gagnent l’énergie pour le corps à travers les graisses, les glucides et les protéines et elles sont responsables du fonctionnement des cellules nerveuses et des muscles. La Vitamine D (calciférol) encourage la formation osseuse et prévient l’ostéoporose.

Un approvisionnement adéquat en Vitamines B par l’alimentation est possible en mangeant du poisson, de la viande et des abats. Pour les végétariens et les personnes ayant un niveau élevé d’acide urique ou la goutte, ces aliments riches en purine sont pourtant interdits. Le pleurote peut donc jouer un important rôle dans l’apport de Vitamine B.

L’acide folique, également contenu dans le pleurote est important pour l’hématopoïèse et il encourage la croissance des cellules jeunes aussi dans la moelle épinière. En outre, l’acide folique réduit le taux d’homocystéine dans le sang. C’est très important étant donné qu’un taux élevé d’acide folique et de Vitamine B combinés à un faible taux d’homocystéine réduit les risques de maladies cardiovasculaires. Un taux trop élevé d’homocystéine représente un risque majeur pour le développement de la démence vasculaire et la maladie d’Alzheimer.

Le pleurote contient aussi des ß-glycanes (polysaccharide) pleurants. Cet ingrédient est antioxydant et peut diminuer la propagation de métastases.

On a découvert en plus dans le pleurite des propriétés antivirales.

Des expériences sur des animaux ont aussi pu prouver que le pleurote a un effet de protection sur l’organisme, lorsque ce dernier est exposé à plusieurs substances chimiques. Ceci est du au fait qu’il active les enzymes antioxydants du corps (superoxyde dismutases, catalase, système glutathion).

Une autre caractéristique importante du pleurote est sa capacité à réduire le taux de lipoprotéines, donc que les taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang et le foie baissent eux aussi. L’HDL est élevé.

Les recherches du Food Research Institute de Prague ont montré que le pleurotus ostreatus soutient la croissance des bactéries pro­biotiques de l’intestin. La production des lactobacilles, des entérocoques et bifidobactéries augmente, ce qui a également un effet positif sur la flore intestinale et le système immunitaire présent dans l’intestin. C’est également un traitement très utile après les antibiotiques.

Compilation des effets prouvés au cours d’études

  • Les lactobaciles, bifidobactéries et les entérocoques sont soutenus dans leur croissance.

Domaines d’intervention dans la médecine traditionnelle chinoise

  • Détend les muscles, les veines et les articulations ; renforce les tendons.

  • Dissipe vent et froid.

  • En cas de lumbago.

Sources

  • Prof. Dr. med. Ivo Bianchi - Moderne Mykotherapie ; Hinckel Druck, 2008
  • Stamets, P. - MycoMedicinals: An Informational Treatise on Mushrooms ; Myco Media, 2002
  • Hobbs, C.: “Medicinal Mushrooms”, Botanica Press, 1995
  • Lelley, Prof. Dr. J. - Die Heilkraft der Pilze , GAMU, Krefeld, 2003
  • Komarkova E. et al. - Prebiotics from Pleurotus ostreatus and P. eryngii ; Int. Journal of Medicinal Mushrooms, Vol.9, 2007

Remarque

Les effets décrits reposent sur la prise de poudre de champignon médicinal, fabriquée à partir de champignons entiers. Demandez conseil à votre thérapeute avant de commencer votre traitement.